Hygiène numérique 1, surfez mieux équipé.e.s

- 6 mins

Vous vous baladeriez nu.e.s les mains menottées dans la rue avec vos informations personnelles et vos codes d’accès tatoués sur le corps ?

Si ce genre d’expérience sociale n’est pas votre tasse de thé quotidienne, alors vous prendrez bien quelques ingrédients pour naviguer, consulter, poster, télécharger, écouter, etc. sur le oueb.

Je ne vais pas expliquer tous les concepts dans cet article, mais simplement et rapidement vous offrir quelques “trucs” pour que vous puissiez surfer avec vos usages quotidiens dans des conditions plus respectueuses de votre vie privée. Ne vous attendez pas à du Dark web ici, ça n’existe pas darkweb://monfabuleuxsite.pirate. Dans cet article, qui n’a pas vocation à être complet sur le sujet ni d’être une leçon, je vous parlerais de navigation et recherche sur le Oueb.

Peut être que ces modestes lignes vous feront aussi réfléchir sur les propostions de valeurs de sécurité par des gouvernements et des géants du numérique face à la réalité de la vie privée… peut être…

Un navigateur web, c’est un logiciel conçu pour consulter et afficher le World Wide Web, www.quelque-chose.com. Techniquement, c’est au minimum un client HTTP (et pas DARKWEB). Chrome, Internet explorer (non mais ça c’est vraimment pas possible - FUYEZ !), sont les navigateurs que l’on retouve MALHEUREUSEMENT très souvent chez les utilisateurs d’ordinateurs et du “web social”.

Je vous conseille fortement d’installer (c’est très facile) et d’utiliser Firefox de chez moz://a. Il consomme 30 % moins de mémoire que Chrome, respecte plus votre vie privée et permet d’installer des extensions très utiles. Ce navigateur intègre aussi par défaut des possibilités de Screenshots (capture d’écran depuis votre barre de navitation url), Pocket (bloc-notes), Jeu et réalité virtuelle, Bibliothèque…

Ensuite, il vous faut un moteur de recherche. C’est une application web qui permet de trouver des ressources à partir d’une requête sous forme de mots. Les ressources peuvent être des pages web, des articles de forums Usenet, des images, des vidéos, des fichiers, etc. Il y a une liste (longue) des moteurs de recherche disponibles sur Wikipédia. Google, Bing et Yahoo : bon bah ceux-ci je vous conseille d’oublier et de désinstaller de vos machines si vous tenez à votre vie privée.

Dans mes ami.e.s, certain.e.s utilisent Ecosia comme moteur de recherche qui promet de planter des arbres. Ecosia existe en revendiquant le titre de moteur de recherche écologique. Le principe est simple : dans toute recherche, il y a des « clics commerciaux ». Chaque fois qu’un utilisateur clique sur un de ces liens, cela rapporte de l’argent au moteur de recherche. Google a fait sa fortune sur ce principe. Ecosia récolte aussi cet argent des liens commerciaux, mais en redistribue 80% au WWF, chargé de les utiliser pour protéger la forêt tropicale. Ce qui n’est dans les faits pas planter des arbres. Quand au respect de votre vie privée, c’est pas vraimment dans le modèle des “liens commerciaux”.

Je vous conseille Qwant, c’est Made in France et c’est vraimment pas mal du tout car en plus de la vie privée cela respecte également votre intégrité intellectuelle en affichant des résultats de recherche les plus “neutres” possibles. Vous pouvez lire “Censure et chaussettes roses”, dans Le Monde diplomatique à ce sujet.

Vous pouvez également jeter un oeil sur DuckDuckGo. La philosophie de ce moteur de recherche est de préserver la vie privée et de ne stocker aucune information personnelle concernant les utilisateur.

le PDG de Qwant Éric Leandri nous dit ceci de DuckDuckGo lorsqu’on le compare à son propre moteur de recherche :

« C’est juste un méta-moteur hébergé sur Amazon Web Services. C’est du Canada Dry. Si le gouvernement américain veut des données, il n’a qu’à demander à Amazon, sans même passer par Duck Duck. » Source

Petits plus pour personne vraimment curieuse

En plus de la base navigateur / moteur de recherche

Les 3 extensions qui me semblent indispensables :

(En utilisant Firefox comme navigateur et Qwant comme moteur de recherche)

  1. µBlock-origin: Blocage des publicités et traqueurs.

  2. Privacy Badger: Filtrage des cookies d’identification pour ce qui reste (CDN, javascript, polices…)

  3. Decentraleyes: Pour éviter des requêtes vers les CDN de G00gle et autres en gardant en cache les ressources courantes (lib javascript, etc.)

En bonus, vous pouvez aussi ajouter HTTPS Everywhere qui force le https pour un chiffrement sur tous les sites.

Maintenant, vous allez commencer à surfer en tranquilité. Mais ce n’est qu’un début que d’installer quelques extensions, il faudra petit à petit vous familiariser avec celles-ci, certainement en ajouter d’autres (mais pas trop, Less Is More), et surtout vous rappeler que c’est vous la première barrière à l’agression de votre intégrité et votre vie privée.

Petits plus pour personne curieuse

Rien à cacher ? Vraimment

Je vous conseille vivement de lire de-google-ifier internet, par Framsoft, degooglisons internet puis ce film accessible gratuitement dans son intégralité :

Cet article vous a été utile ? Vous voudriez que les publications libres et open source continuent ici ? Pensez à la petite icone jaune “Liberapay” en bas de cette page, juste à coté de la licence libre de cette publication ( ͡° ͜ʖ ͡°)

Remerciements

À François Dupayrat pour ces corrections et contributions sur cet article

Merci à toutes les personnes qui soutiennent les efforts par leurs dons


Xavier Coadic

Xavier Coadic

Human Collider

rss framagit twitter github mail linkedin stackoverflow