Liste de configurations expérimentées et documentées sous licence libre pour une conception de la contribution publique et citoyenne

- 14 mins

Liste publiée de ressources opérationnelles (ou recette si vous préférez), contenant des retours d’expériences, suite à un entretien avec Damien Bongart, Vice Président Conseil Départemental 35, chargé du numérique et très haut-débit, Conseiller municipal Rennes, Dominique Kergosien, déléguée aux projets de transformation numérique au département d’Ille-et-Vilaine, et Delphine Tanguy, chargée de mission tourisme et numérique. Cette liste étant destinée à évoluer et être éditée dans le temps, il est conseillé de s’abonner par flux RSS pour un suivi optimisé.

Cette entrevue était motivée par des échanges autour de la consultation nationale portant sur le numérique inclusif à laquelle j’ai contribué ( [1], [2] ), nous amenant à évoquer plusieurs enjeux de société ainsi que différentes configurations et expériences en cours ou passées qui pourraient être utiles à une forme de « design des politiques publiques » avec une volonté d’inclusion (ce qui est conditionné par le sentiment d’appartenance à une communauté) et des possibles engagements dans des Communs. J’ai voulu dans ce billet blog amorcer un partage plus large et le plus diffusable possible de ressources qui, de mon expérience, peuvent amener des élèments d’actions vers une conception de la contribution publique et citoyenne.

Il ne s’agit pas d’écrire une énième liste de fiches de lecture non éprouvées, ni d’éditer un annuaire, mais de fournir les moyens par des expériences documentées de refaire par vous-même et/ou de rentrer en relation pour apprendre en faisant au contact de personnes ayant conçu et/ou réalisé ses expériences. Si des concepts ou des dénominations vous semblent éloignés de ce que espérez mettre en œuvre dans vos organisations soyez assuré que chaque communauté de pratiques possède un langage spécifique mais que les modes d’actions, les configurations, les processus, peuvent être réutilisés, transposés ou adaptés, surtout lorsque ceux-ci sont documentés sous licence libre.

Je me tiens à la disposition des personnes parcourant ces lignes pour de plus amples explications ainsi que pour des mises en liens ou des de tests in situ.

«Les communs comme espace politique informent la notion d’intelligence comme un « savoir cohabiter » »

La table des contenus est présentée selon l’ordre suivant :

Ces différentes ressources n’ont aucunement la prétention d’être exhaustives, elles constituent une humble partie parmi un tout plus grand ; elles sont le fait et le travail de personnes consciencieuses.

« Or dans les collectifs de travail (que ce soit en entreprise ou en administration), on peut souvent constater que c’est la capacité à s’auto-organiser qui fait justement défaut, à cause du “carcan managérial” auquel les individus sont soumis. Ainsi se trouve vérifiée ce qui constitue une des grandes leçons que nous enseignent les Communs : ce qui compte d’abord n’est pas la ressource, mais bien la communauté et sa capacité à se gouverner elle-même. » Lionel Morel 25 septembre 2018

Table des contenus (au 26 septembre 2018)

« Ni privés ni publics, les communs offrent une réponse à des problèmes de dépossession et d’exclusion. Ils remettent en question le paradigme de la propriété individuelle exclusive. Privilégiant l’usage des ressources sur leur détention, ils développent des processus collectifs (commoning) dont une communauté se dote pour gérer des ressources sur lesquelles elle revendique des droits. Les communs favorisent la création de richesse par la mise en commun de ressources intellectuelles, sociales, matérielles et environnementales ». « Le Devoir » de Laure Waridel, Chercheuse associée et professeure associée à l’UQAM

Configuration sociale pour la contribution et la concertation

Pourquoi et comment mettre en œuvre des dispositifs favorables aux actions plus transversales entre différents corps de métiers et différentes organisations de la société, ceci par des expériences documentées sous licence libre. Pour concevoir une configuration de communautés aux visions partagées tout en conservant la diversité avec des responsabilités partagées.

3DD un espace-temps Agora à Génève

Ouvert en septembre 2017 - au rez-de-chaussée de l’immeuble du 3 rue David Dufour 1205 Genève dans un ancien espace d’accueil (l’entrée du service de la police des étrangers) qui a longtemps été laissé à l’abandon, le 3dd espace de concertation a l’ambition de générer des situations inédites de rencontres créatives entre des publics très hétérogènes et parfois antagonistes afin de faire émerger un nouveau collectif capable d’apporter des réponses nouvelles, responsables et communes aux multiples défis qui attendent les citoyens et les organisations de Genève et sa région

« Quelle Genève voulons-nous demain ? Quelle qualité de vie dans nos futurs quartiers ? Quelles places pour nous, citoyen.ne.s? Autant de question que ce laboratoire des possibles propose d’explorer. Le 3DD espace de concertation est un lieu dédié à la ville de demain et aux démarches participatives. Il est conçu comme le point de rencontre de différents publics et de différents regards, propice à l’émergence de nouvelles idées. En mettant à disposition cet espace, le Département du territoire rend possible la contribution de toutes celles et ceux qui souhaitent participer au développement qualitatif de notre territoire.»

Contact : Antoine Burret

Planification de transition de terrritoire par les communs

Une consultation pour transformer le terrain d’action ou le territoire d’une entité qui peut se dérouler sous la forme de :

Un rapport sous licence libre qui peut comprendre quatre parties.

La première partie présente le contexte de l’émergence des biens communs urbains, qui a décuplé sur le territoire au cours des dix dernières années. Il se concentre sur le défi qu’il représente pour la ville et les pouvoirs publics, pour les acteurs du marché et pour les organisations traditionnelles de la société civile, et sur la manière dont la nouvelle logique contributive des biens communs remet en cause (mais aussi enrichit) la logique de représentation des politiques démocratiques européennes, dans ce cas particulier, au niveau d’une ville. Il examine également les opportunités inhérentes aux nouveaux modèles, telles qu’une participation plus active des habitants à la co-construction de leurs villes, à la résolution des défis écologiques et climatiques, et à la création de nouvelles formes de travail significatives au niveau local.

La deuxième partie donne un aperçu de l’évolution des biens communs urbains dans le monde, mais surtout dans les villes européennes, et examine de plus près les expériences de Bologne (avec le Règlement de Bologne pour le soin et la régénération des biens communs urbains, maintenant adopté par de nombreuses autres villes italiennes), de Barcelone (les politiques pro-communes de la nouvelle coalition politique En Comu), Frome, Royaume-Uni (pour sa coalition civile qui remplace les partis politiques dans la gestion des villes) et Lille, pour son expérience avec une Assemblée des biens communs comme voix et expression des bien commun locaux.

La troisième partie est l’analyse des biens communs urbains du territoire même, en soulignant certaines de ses forces et faiblesses.

Enfin, dans la quatrième partie, sur la base de l’analyse produite des trois premières parties, présentation de recommandations au territoire, en termes d’adaptation institutionnelle du territoire aux nouvelles demandes centrées sur les communs qui émergent à travers les activités communes. Il s’agit d’un ensemble de propositions pragmatiques intégrées pour la création de processus publics communs de co-création à l’échelle du territoire d’action. D’une certaine manière, elle représente le passage d’une vision urbaine commune à une vision plus ambitieuse de la “ ville en tant que bien commun “.

Exemple de Gand en Belgique

Contact : Maïa Dereva, Michel Bauwens

Construire des communs et Gouvernance

Contact : Simon Sarazin

Forum Ouvert

Le Forum ouvert est conçu comme un processus permettant à des groupes de se réunir afin de créer une dynamique de réflexion profonde sur des questions simples ou complexes. Le Forum ouvert permet de faire travailler ensemble un grand nombre de personnes, d’une dizaine à plusieurs centaines, autour d’un thème commun tout en laissant une grande liberté aux participants. Cette méthodologie est basée sur l’auto-organisation, la créativité et la liberté d’expression, l’objectif est de créer un climat favorisant l’initiative et l’apprentissage.

Contact : Thomas Wollf, Stéphane Langlois, Romain Lalande, Lilian Ricaud, Xavier Coadic

Faire Tiers-Lieux en Bretagne

Recettes, retour d’expriences, documentations, de processus de repolitisation par le service.

Contact : Emmanuel Poisson Quinton, Jaxom, La fabrique du Loch à Auray, Xavier Coadic.

Design moi 1 Tiers Lieux

Comment, avec l’aide du design, engager des communautés dans une configuration permettant la recherche action transversale.

La constitution d’un patrimoine informationnel et matériel commun servant de matière 1ère pour la production (locale) de nouveaux événements, expositions, services ou produits

Contact : Sylvia Fredriksson, Yoann Duriaux

Cercle excentrique

La démarche du cercle excentrique, aussi appelé “Fish Bowl” (bocal à poisson) est une manière d’impliquer un plus grand groupe dans la discussion d’un plus petit groupe (5 – 8 personnes); son principe de base est qu’un participant doit écouter et attendre avant de s’exprimer.

Communs territoriaux

Contact: Charlotte Rizzo, Rieul Techer, Xavier Caodic

Design Pattern de communautés

Voici quelques exemples d’expériences menées dans un design par et pour les personnes qui font communauté(s).

Pourquoi et comment concevoir les conditions de vie et d’épanouissement de communauté(s) contributive(s).

Tiers-Lieux Hackerspace Design Patterns

Exemple de Code de Conduite

Pourquoi et comment établir des rêgles de vivre et de faire ensemble.

Rencontre régionale

Format de sprint de création ou amélioration

La conception et la mise en œuvre de temps courts visant au prototypage ou à la transformation, ainsi que l’agrégation et l’engagement de personnes et communautés de pratiques, ne sont pas choses aisées. Ces problèmes constituent une opportunité de collaborer avec des individus expérimentés pour apprendre en faisant.

Ces temps courts sont parfois recherchés par des collectivité ou organisations ou des personnes peu accoutumées à ces formats, voici quelques ressources par le vécu qui pourraient aider à s’approprier des moyens de répondre à des besoins exprimés.

MediaLab

C’est un espace collectif et physique qui met en synergie plusieurs techniques du numérique (Atelier réseaux sociaux, espace web ressources, SMS/Tweet-WALL, Open plateau radio et vidéo, Reportage en tourné-monté, design/animation, Conférence de rédaction citoyenne). Il peut être permanent ou éphémère. Il est animé par une équipe pluridisciplinaire.

« Interroger et travailler les enjeux de société », est la vocation des recherches menées par le MediaLab. Enjeux humain, écologiques, libertés individuelles et collectives, enjeux politiques, numériques, tiers-lieux…

Contact : Aurélien Marty, Déborah Thébault, Rieul Techer, Charlotte Rizzo, Nicolas Loubet, Xavier Coadic

Hackathons

L’évènement rennais reprend la philosophie globale des “Nuits du Code Citoyen” : il s’agit de permettre à tous les citoyen-ne-s de s’impliquer dans des projets informatiques libres, qui répondent à un besoin public ou permettent de faciliter la vie du citoyen.

Le format “hackathon” implique de consacrer une partie de l’évènement à coder concrètement le logiciel, mais d’autres tâches sont prévues comme la documentation, la communication autour des projets, les retours d’expérience sur les usages des outils, etc..

Comment et pourquoi organiser sans risques financiers un évènement décloisonnant les pratiques et les cultures, c’est l’objectif de cette ébauche de documentation. Afin que toutes personnes ayant besoin d’une recette de base puisse faire sienne cette expérience ainsi que les savoir-faire déployés et acquis.

Contact : Jaxom, Xavier Coadic

Remix

Pour (re)faire autrement ce que vous avez déjà produit.

Contact : Nicolas Vigneron

Contact : Benoit Vallaury, Samuel Bausson

Bouger des lignes

C’est souvent dans cette volonté que sont exprimées des difficultés, voir des « murs », par des personnes qui depuis des insitutions publiques ou privées essaient d’être force de proposition et moteur de changements. Voici quelques ressources pouvent peut-être aider.

4 pratiques pour faciliter la collaboration dans un environnement institutionnel

Merci à toutes les personnes qui soutiennent les efforts par leurs dons


Xavier Coadic

Xavier Coadic

Human Collider

rss framagit twitter github mail linkedin stackoverflow